Vins d'Alsace

Carte d'identité

Appellations : Vins d'Alsace, Vins de cépage, Alsace Grand Cru et Crémant d'Alsace
Climat : semi-continental ensoleillé, chaud et sec
Sols : granit, calcaire, argile, schiste, sable et grès
Le vignoble : 15 570 hectares
Cépages : Riesling, Sylvaner, Pinot blanc, Muscat, Pinot gris, Gewürztraminer et Pinot noir
Production : 1,15 millions d'hectolitres par an

Histoire

La culture de la vigne en Alsace semble remonter à la conquête romaine (fin Ier siècle). Progressivement conquise par les Alamans (IIIe - Ve siècle), l’Alsace fera partie de leur royaume jusqu’à sa conquête par les Francs. Comme partout en Europe, la viticulture alsacienne connut, au moyen-âge, un nouvel essor sous l'influence des ordres monastiques. Les vins de la région étaient alors réputés et s’exportaient vers les pays nordiques par l'Ill puis au-delà par le Rhin.

Si la région connu une période florissante à la Renaissance, la guerre de Trente Ans (1618-1648) et son cortège de dévastations, de famines et de pestes, mit fin à cette période faste, détruisant pratiquement tous les vignobles. La guerre finie, la viticulture se reconstruisit  progressivement pour atteindre une superficie plantée de 30 000 hectares en 1828. Suite à la défaite de la France en 1870, l’Alsace est cédée à l'Empire allemand, jusqu’en 1918. Pendant cette période, la production de qualité fut sacrifiée à la production de quantité. Les ravages du phylloxéra et du mildiou, le développement des transports ferroviaires, la concurrence des vins du Midi et la consommation croissante de bière causèrent le rétrécissement progressif (1902-1948) du vignoble à une superficie de 9 500 hectares, dont 7 500 dans l'actuelle appellation alsace.

L’essor économique de l’après-guerre et les efforts de la profession (vignerons, coopératives et négociants) favorisèrent le renouveau du vignoble qui s’inscrivit dans le cadre français des appellations. Les efforts sont depuis orientés vers la production de vins de meilleure qualité, la communication commençant à insister sur la notion de terroir.

Si le vignoble a connu, au cours des âges, bien des vicissitudes historiques, de nombreuses Maisons fondées à partir du 17e siècle n’en subsistent  pas moins, et certaines familles vigneronnes en sont aujourd’hui à la quatorzième génération.

Pionnière en matière de tourisme viticole, la région créa la route des Vins d’Alsace dès 1953. De nombreuses manifestations (foires aux vins, fêtes des vendanges, marchés de Noël) se déroulent tout au long de l’année dans les villages qui la jalonnent. A visiter aussi :

• la Maison du Vin, à Colmar,
• le Musée du vigneron, à Orschwiller,
• à Kientzheim, au Château Lazare de Schwendi (15e), le Musée du vignoble et des vins d'Alsace, centré sur l'évolution de la vinification par le bois. Et la Confrérie Saint-Etienne, née au XIVe siècle et restaurée en 1947.

Le vignoble alsacien

Seule grande région viticole française dont la renommée repose sur les cépages, l’Alsace abrite de nos jours un vignoble de 15.570 ha. Partagés entre 8.500 propriétaires, il produit près de 1,2 million d'hectolitres de vin par an, dont une centaine de milliers en rouge.
Accroché entre 200 et 450 mètres d'altitude aux flancs des collines vosgiennes qui le protègent des vents du nord-ouest, le vignoble alsacien n'a que 2 à 4 kilomètres de largeur, mais s'étend sur 170 kilomètres entre Thann ( près de Mulhouse) et Marlenheim (près de Strasbourg), avec en plus un petit morceau détaché au nord, près de Wissembourg.
Les vignes sont réparties sur une centaine de communes, les deux tiers dans le Haut-Rhin. Parmi les meilleures d’un point de vue viticole, les plus pittoresques sont les suivantes :

• Andlau : cité millénaire
• Bergheim : haut lieu du tourisme alsacien avec son architecture défensive du Moyen-Age
• Dambach-la-Ville : qui a également gardé des aspects médiévaux, ses portes et ses remparts
• Eguisheim : vieux village bâti en cercle
• Hunawihr : cité des ménétriers, parc à cigognes, église fortifiée
• Husseren-les-Châteaux Kaysersberg : vestiges du château édifié par Frédéric II
• Mittelbergheim : un des plus beaux villages de France
• Niedermorschwihr 
• Riquewihr : qui a conservé nombre de ses bâtiments du 16e siècle
• Saint-Hippolyte : village fortifié dominé par le château féodal du Haut Koenigsbourg
• Zellenberg : vestiges des fortifications du 13e siècle
 
Ammerschwihr, Barr, Mittelwihr et  Ribeauvillé figurent également sur la liste des bonnes communes viticoles.

Sol et climat

Protégé des influences océaniques par les Vosges, qui arrêtent la grande masse des précipitations, le vignoble alsacien jouit d’un microclimat particulier dont la pluviométrie est l’une des plus faibles de France et qui fait bénéficier la vigne d’un climat semi-continental ensoleillé, chaud et sec. Les étés sont donc souvent très chauds, et l’arrière-saison exceptionnelle permet une maturation lente et prolongée qui repousse les vendanges parfois jusqu’à la deuxième quinzaine d’octobre.
Le sol alsacien est constitué d’une grande variété de sols. La géologie de la région, née de plusieurs cassures géologiques, présente ainsi une mosaïque de granit, calcaire, argile, schiste, sable et grès sur laquelle chaque cépage s’exprime différemment.

Les appellations

• Appellation d'origine « vins d'Alsace » (1945), devenue AOC en 1962.
• En 1971 apparaissent les AOC de vins de cépage.
• Alsace grand cru (1975)

Fierté de l’Alsace, l’appellation « Alsace Grand Cru » couronne des vins répondant à de nombreux critères de qualité, issus de terroirs exceptionnels (51), délimités selon des critères géologiques et climatiques stricts, et produits uniquement (sauf exception) à base de Riesling, Gewurztraminer, Pinot Gris et Muscat. Ces Grands Crus, avec une production annuelle moyenne de près de 45 000 hl, ne représentent que 4% de l’ensemble des vins d’Alsace.
Pour en savoir plus : www.vinsalsace.com

• Crémant d'Alsace (1976)

Les cépages

Le Riesling
Egalement appelé raisin du Rhin ou edle gewürztraube, ce cépage, vinifié seul, produit aussi des vins de vendanges tardives ou de sélection de grains nobles.
Il donne un vin au bouquet très caractéristique et extrêmement riche en arômes: abricot, citron confit, chèvrefeuille, citronnelle, épices, fruit confit, fruit de la passion, genêt, menthe,  muscat, pamplemousse, pomme, roses, tilleul, ... le tout agrémenté de quelques notes animales (quand le vin est âgé) et minérales.

Le Sylvaner
Probablement originaire d'Autriche, il fait uniquement partie de l'encépagement des vins d’Alsace. De même que le Riesling, il est vinifié seul et donne, en général, un vin légèrement acide dans lequel on retrouve des arômes d’acacia, des notes minérales et végétales, ...

Le Pinot Blanc
Cultivé uniquement en Alsace, ce cépage, que l’on appelle également gros pinot blanc ou klevner (à ne pas confondre avec le Klevener de Heiligenstein, produit à base de rose), est assez souvent mélangé avec l'auxerrois, lui aussi typiquement alsacien.

Le muscat
Appelé  muscat de Frontignan, muscat de Die ou muscat à petits grains, ce cépage, cultivé depuis la plus haute Antiquité dans de nombreuses régions viticoles du sud de la France, est vraisemblablement originaire de Grèce. Ses grains servent à l'élaboration des Vins doux naturels (Muscat de Lunel, d'Alsace, de Rivesaltes, Beaumes de Venise, Banyuls, Grand Roussilon, Maury…). Associé à la clairette, il donne également la Clairette de Die.
Arômes de miel, tilleul, rose, cire d'abeille, fleurs de citronnier, …

Le Pinot Gris
Certainement originaire de Bourgogne, où on le nomme pinot-Beurot, ce cépage porte également les noms de malvoisie, auvergnat, rulander, fromenteau ou fromentot et grauer klevner. Essentiellement cultivé en Pays de Loire et en Alsace, il donne des vins de grande qualité, particulièrement lorsqu’ils sont issus de vendanges tardives ou de sélection de grains nobles. On retrouve, dans les vins issus du Pinot Gris, de nombreux très nombreux arômes : abricots, ambre, beurre frais, cacao, cannelle, cendres, champignon, chèvrefeuille, cire d'abeille, fruits blancs, fruit de la passion, fumé, genêt, noisette, note miellée, pamplemousse, sous-bois, vanille, ...

Le Gewürtraminer
Cultivé essentiellement en Alsace et en Moselle, il est vinifié seul pour produire des vins moelleux très typés qui peuvent se conserver plusieurs années. Leur parfum intense dégage des arômes d’abricots, de cannelle, de caramel, de cuir, d’épices, de fruits confits, de fruits exotiques, de fruits secs, de genêt, de géranium, de litchi, de mangue, de miel, de pain d'épice, de pamplemousse, de pâtisserie, de pêche jaune, de pivoine, de poivre, de pralin, de réglisse, de rose, quelques notes torréfiées...

Le Pinot Noir
Appelé plant fin, Pinot fin, noirien, auvernat, noble, morillon ou maurillon, ce cépage bourguignon, qui fait partie de l’encépagement de nombreuses appellations (bourguignonnes, champenoises, de l'Orléanais…) est le seul cépage rouge de l’Alsace.
Les vins issus de ce cépage peuvent révéler de très nombreux arômes : aubépine, banane, bruyère, cacao, café, cannelle, cassis, datte, épices, figue, fougère, fraise, framboise, fruit confit, fruit cuit, fruit mûr, girofle, griotte, groseille, humus, jasmin, menthe, myrtille, mousse, mûre, musc, notes animales, noyau de cerises, œillet, pain d'épice, pêche cuite, pistache, pivoine, poivre, poivron, prune, prune mûre, pruneau, raisin mûr, réglisse,…

Sites et articles interessants:

www.vinsalsace.com

  

N'hésitez pas à nous contacter au 02/735.68.80 pour de plus amples informations sur nos vins d'Alsace.

 

 

Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site