Grands Crus de Bordeaux

Pour votre information, nous vous offrons ci-dessous un petit historique des classifications des grands vins de Bordeaux. 

La classification de 1855

Le plus ancien des classements est celui des Médoc et des Sauternes qui fut établi à l’occasion de l’exposition universelle de 1855 par les courtiers de commerce de la ville de Bordeaux. Ce classement ne fut que partiellement revu en 1973 au profit du Château Mouton-Rothschild, qui passa ainsi de deuxième à premier grand cru classé. Le classement de Saint-Emilion, qui existe depuis 1955, est quant à lui revu tous les dix ans.

La classification des crus bourgeois

En 1932, 444 crus du Médoc et du Haut-Médoc moins prestigieux furent regroupés dans un classement non-officiel dit des crus bourgeois. Un classement officiel, ne retenant que 247 crus sur 487 et révisable tous les 12 ans, fut établi en 2003 par un jury sous l'égide de la Chambre de commerce de Bordeaux et de la Chambre d'agriculture de Gironde. Il établit la hierarchie suivante :
• cru bourgeois exceptionnel (9 crus)
• cru bourgeois supérieur (87 crus)
• cru bourgeois (151 crus)
Toutefois, 77 crus non retenus ou s'estimant mal classés ont obtenu l’annulation du classement de la cour administrative d'appel de Bordeaux en 2007, ce qui laisse, depuis, l'Alliance des crus bourgeois dans l'incertitude. La sélection officielle 2010 des crus bourgeois du Médoc vient toutefois d'être publiée!

La classification des saint-émilions

Comme aucun des crus de Saint-Émilion ne figuraient au classement de 1855, le syndicat viticole décida, dès 1954, d'établir son propre classement, révisable tous les dix ans. La dernière classification date de 2006 et comprend douze premiers grands crus classés et 62 grands crus classés. Annulé en 2008, suite à un recours en annulation déposé par huit propriétés déclassées, le classement de 1996 fut provisoirement rétabli jusqu'en 2011. Une nouvelle procédure de classement devrait être mise en place pour la récolte de 2012. Lire l'article "Nouveau classement de Saint-Emilion : les résultats définitifs" sur larvf.com

Lire aussi l'article "Le classement des vins de Saint-Emilion contesté devant la justice" sur LeMonde.fr et "Vins: le classement des Saint-Emilion de nouveau en péril" sur Liberation.fr

La classification des graves

De même que pour les Saint-Emilion, le classement de 1855 ne tenait pas compte des vins de Graves (à l'exception du château Haut-Brion). Le Syndicat viticole et l'Institut national des appellations d'origine remédièrent au problème et un classement des vins de Graves (blancs et rouges) fut officialisé le16 février 1959.

Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site