APPELLATION: Saint-Emilion Grand cru Classé, Second vin du Château Belair-Monange

MILLESIME: 2007

NEZ: Un bouquet riche et complexe

BOUCHE: Une bouche soyeuse aux arômes de fruits rouges et aux tanins souples.

CEPAGES: Merlot (85%) et Cabernet Franc (15%)

VOLUME: 12,5%

VINIFICATION: Pascal Delbeck, l’ancien propriétaire, appliqua à Belair une méthode culturale appelée écodynamie raisonnée, une sorte de biodynamie qu’il pratiqua pendant une trentaine d’années. C’est lui qui introduisit les premières tables de tri, la pression et l’écoulement des jus par gravitation (une première dans le Bordelais).

TEMPERATURE DE SERVICE: 16-18°C

COTATION: Le nouveau classement rendu publique en septembre 2012, conforte Belair-Monange dans les premiers grands crus classés. Il acte également la fusion du château Magdelaine avec le château Belair-Monange  (deux établissements appartenant aujourd'hui à la société Jean-Pierre Moueix).

ACCORDS METS-VINS: A déguster avec des plats de viande rouge, des fromages à base de lait de vache, des cailles aux raisins ou encore un rôti de veau.

TERROIR: Argilo-calcaire

Un petit mot du vignoble

Le vignoble de Belair exposé sud et est, domine la vallée de la Dordogne. Il se situe dans le prolongement d’anciennes carrières souterraines qui servent de caves au château.
L'encépagement est constitué à 85 % constitué de merlot et 15 % de cabernet franc avec des vignes de 40 ans d'âge moyen plantées à une densité de 6500 pieds/ha. Les rendements sont de 30 hl/ha. La taille effectuée est en guyot simple. Le raisin est vendangé à la main et en cagettes, puis trié sur table optique.
Au XIVe siècle, le château est la propriété du grand sénéchal et gouverneur de Guyenne Robert de Knolles. Les descendants de Knolles restèrent dans la région après le retour de l'Aquitaine dans le giron français, et francisèrent leur nom qui devint Canolle. Le domaine est alors appelé Cru de Canolle, avant de devenir Belair. Confisqué à la Révolution française, le domaine fut restitué, et domina Saint-Émilion au cours du XIXe siècle.
Le domaine passa en 1916 dans la famille Dubois-Challon. Classé premier Grand cru depuis 1954, il a toujours été reconnu pour l'élégance de ses vins. Pascal Delbeck, ancien directeur, hérita du vignoble, avant de le céder aux Établissements Jean-Pierre Moueix. En hommage à la première femme de la famille arrivée de Corrèze à Saint-Émilion, Madame Jean Moueix, née Adèle Monange (mère de Jean-Pierre Moueix), ces derniers renommèrent le cru en Château Bélair-Monange à partir du millésime 2008.


Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site