Décanter

La décantation est une opération simple, mais qui demande une excellente dextérité si vous désirez un résultat parfait. La technique consiste à verser le vin extrêmement doucement dans la carafe afin de le séparer de ses éventuels dépôts. La difficulté vient du fait  qu'au moindre mouvement trop brusque, les particules se remette en suspension et comme il faut parfois plusieurs heures avant qu'elles ne se redéposent au fond de la bouteille mieux vaut être prudent lors de la manipulation de cette dernière. D'autant que le vin décanté ne demande pas à être aéré, bien au contraire, il risquerait même de mal réagir à un contact trop important avec l'oxygène. Quelques conseils pour réussir votre décantation :

  • Préparez la bouteille à l'avance: placez-la debout ou en position oblique 24h avant de la décanter afin que toutes les particules se déposent dans le fond.
  • Enlevez complètement la collerette
  • Décantez la bouteille au dernier moment  et utilisez une carafe haute et étroite afin d'éviter l'oxydation du vin
  • Fêtes le moins de mouvements possibles, ne tournez pas la bouteille sur elle-même et opérez en une fois
  • Afin de bien repérer l'arrivée des particules dans la zone qui va s'écouler et arrêter le versement à temps, utilisez une chandelle allumée sous le flacon.

La décantation ne s'adresse qu'aux vieux vins, qu'ils n'aient que sept ou huit ans, ou qu'ils aient une vingtaine d'années. Moins le vin est filtré et soutiré avant l'embouteillage, plus il présentera de dépôts. Fait à souligner, certains vins vieux ne méritent pas de se faire décanter, puisque l'aération les oxyderait complètement, n'ayant plus assez de tanins pour les protéger de l'oxydation. Fragiles et délicats, il faudra donc les servir au panier, en remettant le bouchon sur le bout du goulot entre chaque service à la coupe.

Dégustation en ce moment chez Francis Bernard

Gamay-Syrah - Rouge du Beaujolais

 Cliquez ici

La dernière actu !