Choisir son verre de vin

La forme, la taille et la matière du verre vont influencer notre découverte du vin tout au long de la dégustation.
Selon sa forme, le verre révèlera plus ou moins d'arômes, influencera l'aération du vin, l'aspiration d'air, la vitesse à laquelle le breuvage arrivera sur notre langue et sur quelle partie de notre langue il se posera. Ce dernier point influence considérablement notre perception du vin car le sucré se perçoit sur le bout de la langue tandis que l'acidité se perçoit vers le fond de la langue. Ainsi, si votre verre est droit ou présente un buvant légèrement évasé vers l'extérieur, il amènera le vin sur le bout de la langue augmentant votre perception du sucré et de l'alcool. Si, au contraire, votre verre est très fortement resserré vers le haut, il donnera au vin une certaine vitesse, le faisant passer rapidement sur le bout de la langue pour l’amener plus en arrière, et augmentera votre perception de l'acidité tout en diminuant celle du sucré.

De manière générale, laissez les verres colorés ou ciselés de côté, car ils empêchent de bien voir le vin. Sachez aussi que les verres trop épais peuvent donner une impression de lourdeur au vin. Les verres à vin actuels, davantage orientés pour la dégustation, sont tous constitués d’un corps plus ou moins large qui se resserre vers le haut et permet la concentration des arômes qui seront ainsi mieux perçus par votre nez.

Pour le champagne, les verres ont adopté un profil élancé. Mais la flûte, dont la forme permet de mieux apprécier l’ascension des bulles, doit elle aussi être resserrée vers le haut pour concentrer les arômes. Evitez donc les formes trop droites. Et oubliez définitivement la coupe car elle ne présente que des désavantages sur le plan de la dégustation: les arômes s’envolent, l’effervescence s’évanouit très vite et la tenir en main demande une attention constante pour éviter de renverser le précieux liquide qu'elle contient.

Un verre différent pour chaque type de vin ou un verre universel ?

Même certaines traditions régionales subsistent  et que les deux solutions trouvent leurs adeptes parmi les amateurs, il semble que la tendance générale penche plutôt pour un verre universel à la fois pour les vins blancs et les vins rouges. C’est la solution la plus pratique mais elle rend le choix du verre en question d’autant plus difficile. En ce qui concerne la forme, nous l'avons déjà évoquée plus haut. Pour la taille, optez pour une contenance entre 35 et 45 cl.

Le côté pratique

Comment bien remplir le verre ?

Pour remplir le verre de manière optimale, versez-y le vin jusqu'à ce qu'il atteigne le niveau de son épaule, c'est-à-dire la partie la plus large du verre. Cela correspond généralement à 10-12 cl de liquide, ce qui vous permettra de faire tourner le vin dans le verre.

Comment laver les verres ?

Ne placez jamais vos verres au lave-vaisselle car les produits d’entretien laissent inévitablement des odeurs désagréables et les produits de rinçage tensio-actifs réduisent fortement la formation ultérieure de bulles de champagne. Sans compter que l’exposition prolongée aux fortes chaleurs peut également avoir une action néfaste sur la matière du verre. Conclusion : lavez vos verres à la main, à l’eau bien chaude, pour enlever toute trace éventuelle de rouge à lèvres ou d'autre matière graisseuse.
Ne négligez pas d’essuyer les verres, si possible avec un torchon 100% lin réservé à cet usage. En essuyant, évitez de faire tourner le verre en le tenant par la base du pied car vous risqueriez de disloquer le pied du bol. Tenez plutôt le verre par la base du bol. Et comme un verre n’est jamais totalement essuyé, il est préférable de le ranger à l’endroit pour qu’il finisse de sécher naturellement.

Comment tenir son verre ?

Cela dépendra des circonstances. Les professionnels du vin évitent de prendre leur verre à pleine main. D’une part cela réchauffe le verre et son contenu, d’autre part cela ne facilite pas l’action de faire tourner le vin dans le verre. Si vous êtes débout à un cocktail et que vous êtes contraint de garder votre verre en main, libre à vous de les imiter et de prendre  votre verre par le haut du pied, en le pinçant simplement entre le pouce et l’index (les autres doigts se placeront naturellement sur le pied pour stabiliser la prise) ou de pincez le bas du pied entre le pouce et l’index en passant le petit doigt replié sous le pied du verre pour en soutenir le poids. Lorsque vous êtes à table, vous ne risquez pas de réchauffer votre verre. Vous pouvez donc le saisir par le ballon si vous le souhaitez, le seul risque encouru étant de laisser des traces de doigts sur ce dernier si vos mains sont un peu grasses.

Verres à vins conseillés (tous deux en vente chez Francis Bernard)

Spiegelau Authentis Champagne : Très beau verre à champagne, bien équilibré et agréable à prendre en main, dont le buvant bien resserré permet une bonne concentration des arômes.

Spiegelau Authentis Blanc : Très beau verre universel, à l’excellente définition des arômes, qui permet de faire tourner le vin facilement. Parfait à table pour les vins blancs comme pour les vins rouges.

Le verre élu 1er par la Revue des Vins de France

Dégustation en ce moment chez Francis Bernard

Côtes Du Vivarais

Vin rosé Ardéchois  6,95 € Cliquez ici

La dernière actu !